Marie-Nicole Lemieux

Vocal  

Que Marie-Nicole Lemieux brille aujourd’hui au firmament du chant mondial n’a rien de surprenant. La chanteuse, comme la femme, rayonnent de cette aura qui n’appartient qu’aux plus grandes !

Contralto canadienne, née à Dolbeau Mistassini au Québec, Marie-Nicole Lemieux poursuit,...

Que Marie-Nicole Lemieux brille aujourd’hui au firmament du chant mondial n’a rien de surprenant. La chanteuse, comme la femme, rayonnent de cette aura qui n’appartient qu’aux plus grandes !

Contralto canadienne, née à Dolbeau Mistassini au Québec, Marie-Nicole Lemieux poursuit, depuis 2000, une carrière internationale qui la mène sur les plus grandes scènes du monde : New-York, Milan, Londres, Paris, Salzbourg, Zurich, Vienne, Madrid, etc. C’est son triomphe au concours Reine Élisabeth de Bruxelles, où elle remporte le prix de la Reine Fabiola (1er prix) et le prix spécial du lied, qui lui ouvre les portes du continent européen. Elle est la première Canadienne à remporter cet honneur.

L’ampleur de sa voix, sa ligne magnifiquement tenue, alliés à une virtuosité sans faille, et son sens des nuances et du théâtre lui permettent de briller dans divers répertoires. Son début de carrière est marqué par la musique baroque (Orphée, Giulio Cesare, Ariodante, Orlando Furioso, Salomon, etc.). Rapidement, sa voix lui permet d’aborder le répertoire français du XIXe siècle (Les Troyens, Samson et Dalila, Carmen), Rossini (Guillaume Tell, Tancredi, L’Italiana in Algeri) ou encore Verdi (Falstaff, Trovatore, Ballo in Maschera).

En parallèle à sa carrière scénique, Marie-Nicole Lemieux est invitée à chanter le grand répertoire symphonique avec des orchestres prestigieux et des chefs de renom. L’étendue de sa palette vocale en fait aussi une récitaliste hors pair, interprète reconnue de la mélodie française, russe, et du lied allemand.

Sa discographie riche et variée a souvent été récompensée. Elle débute avec une collaboration avec Warner Classics en 2017.

Marie-Nicole Lemieux est Chevalier de l’Ordre national du Québec, Compagne des arts et des lettres du Québec, membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre de la Pléiade. Elle est également Docteur Honoris Causa de l’Université du Québec à Chicoutimi.

© Geneviève Lesieur

Projets

L'invitation au voyage

Ce qu'on en dit

En vingt années de carrière, sa voix n’aura eu de cesse de se développer. Épanouissant son timbre grave et néanmoins baigné de lumière, des rivages du seicento jusqu’aux lisières du wagnérisme, et au grand opéra italien du XIXe siècle, en passant par la mélodie française. Sa présence scénique gagnant par la même occasion en sérénité et en profondeur. Transcendant ce côté extraverti qui l’avait révélée aux amateurs de baroque, pour miser sur une énergie intérieure qui lui permet aujourd’hui d’embrasser l’esthétique très picturale d’un Bob Wilson. Mais dans la vie, Marie-Nicole Lemieux est restée – pour notre plus grand bonheur – telle qu’à ses débuts: une déferlante de spontanéité.

— Thierry Hillériteau, Le Figaro (France)

Après avoir été lauréate du prestigieux Concours Reine Elizabeth de Belgique en 2000, la contralto Marie-Nicole Lemieux a entamé une carrière fulgurante, et s’est vue invitée par les plus grandes scènes internationales, comme récemment au Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles pour Un ballo in maschera (en mai dernier) ou aux Chorégies d’Orange pour Il Trovatore (au mois d’août). Au-delà de la rareté de sa tessiture et de la beauté de sa voix, elle se distingue aussi par son énergie débordante, sa grande générosité et sa joie de vivre communicative.

— Emmanuel Andrieu, Opera Online (France)

Vidéos

L'invitation au voyage

Photos

Calendrier

Aucun résultat pour cette recherche