Promouvoir l’excellence!

English

Bouge de là

Photo: Rolline Laporte

Photo haute définition

Privilégiant à la fois une véritable approche contemporaine et un métissage des arts, Bouge de là propose aux enfants des spectacles de danse toujours ludiques, toujours actuels. Fruits d’une recherche élaborée donnant aux enfants accès à la poésie, à l’humour et à la beauté, les spectacles dirigés par Hélène Langevin apportent un vent de fraicheur et d’audace à l’univers de la danse au Québec. Décloisonnement des genres, énergie endiablée, démarche artistique rigoureuse, la compagnie est reconnue pour offrir aux jeunes publics depuis 2000 des propositions chorégraphiques étincelantes au style unique. L’idée d’une structure vouée à la danse jeunesse s’impose à la suite du succès de la pièce Roche, Papier, Ciseaux en 1996. Alors membre du collectif Brouhaha danse, la chorégraphe se découvre une véritable passion pour ce public aussi exigeant que fougueux. À ce jour, la compagnie compte six spectacles: La Tribu Hurluberlu (2000), Comme les 5 doigts de la main (2003), CHUT!! (2005), Vieux Thomas et la petite fée (2008), L’atelier (2011) et Ô lit! (2013).

S’amusant à fusionner la danse avec différentes disciplines artistiques comme les arts visuels, la littérature jeunesse ou le théâtre d’ombre, la chorégraphe s’assure que l’expérience de la transdisciplinarité s’avère inoubliable pour les enfants. La fable demeure, mais racontée autrement, avec les moyens artistiques et technologiques de maintenant. Ainsi, les jeunes de tous âges ont accès à une danse décloisonnée, décomplexée, un art majeur qui fait appel autant à leur sens artistique qu’à leur imaginaire.

Cette recherche constante est reconnue par le public comme par la critique puisque la compagnie se retrouve finaliste à l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre pour le prix de la critique dans la catégorie Jeunes publics (saison 2008-2009) avec Vieux Thomas et la petite fée. Ce spectacle, ainsi que Comme les cinq doigts de la main, est mis en nomination pour le Prix de la tournée au gala de la Bourse RIDEAU. L’atelier emporte finalement le prix en 2012. Bouge de là rayonne également hors du Québec, en plus d’être nominée pour un Dora Mavor Moore Award dans la catégorie «spectacle jeunes publics» à Toronto, elle est finaliste en 2013 en tant que compagnie artistique de l’année par BC Touring Council Annual Award (Réseau des diffuseurs de la Colombie-Britannique). La directrice générale de la compagnie, Ginette Ferland, reçoit par ailleurs le prix «Manager of the year» pour son professionnalisme et ses qualités éthiques lors de ce même gala. Un important volet éducation et développement de publics fait partie intégrante de la mission de Bouge de là, de multiples activités de médiation culturelle sont réalisées chaque année. Toujours présente auprès des enfants, la chorégraphe Hélène Langevin propose des ateliers dans les écoles, devient témoin privilégié de leur perception singulière de la réalité.

Puis, en studio, elle utilise à la fois cette expérience fraîche de l’enfance et tout son bagage passé d’interprète et d’artiste de la rue. Les thèmes évoqués sont riches en significations: le rêve, les cinq sens, les cycles de la vie, chaque spectacle est abordé différemment dans sa forme et son esthétique. Postée à l’écoute de leurs envies et des manifestations de leur foisonnante imagination, Hélène Langevin s’attache à créer un échange réel avec les jeunes spectateurs, afin qu’ils se retrouvent dans ses histoires et puissent aussi développer leur propre fiction devant la poésie des images évoquées et des médiums utilisés. C’est à travers l’ensemble de ces choix artistiques qu’elle atteint son objectif: offrir à l’enfant un heureux contact avec la danse, une expérience qui interpelle ses sensations et ses émotions et qui suscite chez lui l’envie de se mettre en mouvement.

Hélène Langevin, chorégraphe et directrice artistique

Il n’est pas étonnant qu’Hélène Langevin, reconnue pour la fraîcheur et la spontanéité de ses créations chorégraphiques, se consacre aujourd’hui, à travers sa propre compagnie, à initier les enfants à la danse. Sa candeur et la clarté de ses propos sont des atouts qui lui permettent de capter et de stimuler l’imaginaire des apprentis spectateurs, tout en les sensibilisant à des thématiques simples.

En 1987, après ses études en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal (1983-1986), Hélène Langevin s’associe à Ginette Ferland, Rolline Laporte et Guylaine Savoie, trois chorégraphes ayant la même fougue créatrice qu’elle, pour créer le collectif Brouhaha Danse (1987-1999). Rapidement, la compagnie se fait remarquer par ses pièces toniques, qui sont autant d’éloges à la désinvolture.

Au sein de ce collectif, Hélène Langevin conçoit Brouhaha (1987), Ça frise la frénésie (1988), puis une série de spectacles réalisés collégialement: Méfiez-vous des faux frissons (1989), Claire (1991) et La Galerie des horribles (1992), ce dernier ayant été présenté à Dresden, en Allemagne. En 1996, Hélène monte sa première création jeunesse, Roche, papier, ciseaux. Aujourd’hui, au sein de la compagnie Bouge de là, elle se consacre exclusivement à la création de spectacles s’adressant aux enfants de 3 à 10 ans. Elle a ainsi créé La Tribu Hurluberlu (2000), Comme les 5 doigts de la main (2003), CHUT!! (2005), Vieux Thomas et la petite fée (2008) et L’atelier (2010). Sa connaissance du jeune public ne date par d’hier. Parallèlement à sa carrière de chorégraphe, elle enseigne la danse créative aux enfants. Une véritable passion pour celle qui avoue son désir de transmettre le plaisir de bouger aux enfants depuis plus de vingt-cinq ans.

Depuis toujours, Hélène Langevin privilégie dans ses œuvres la force de l’expression. Son désir omniprésent d’explorer différentes formes d’art la conduit à s’engager dans des projets mêlant la danse et la vidéo, l’acrobatie, les ombres chinoises, etc. Tout au long de sa carrière, elle s’est attachée à approfondir ses recherches sur le corps et le mouvement en s’initiant à diverses techniques d’approches corporelles: Body Mind Centering, méthode Padovan (réorganisation neurofonctionnelle), danse-contact improvisation, tango. Au cours des dernières années, son travail avec, entre autres, Alexandre Del Perugia (théâtre), Chrysa Parkinson (changer ses habitudes en danse) et Ted Stoffer (danse actuelle) lui a permis d’approfondir la théâtralité et de développer un langage qui lui permette de mieux transmettre sa vision du mouvement et de l’interprétation aux danseurs. Si elle apprécie l’adresse physique, elle accorde en effet une importance particulière à la théâtralité.

Privilégiant le travail en équipe, Hélène Langevin se considère comme un chef d’orchestre, donnant le ton et la qualité du mouvement. Elle accorde beaucoup d’importance au point de vue du danseur, qui vit les choses de l’intérieur. Ses interprètes sont pour elle des créateurs, c’est pourquoi elle travaille souvent à partir de l’improvisation et nourrit son processus de création par des exercices sensoriels.

Ludiques, fantaisistes et empreintes de poésie, ses chorégraphies laissent une grande place à l’imaginaire des enfants et à leur propre créativité.

La presse en parle…

«Il faut le dire: c’est un très beau spectacle. Les décors, la lumière, la poésie des images sont efficaces. […] les enfants de quatre ans et plus, auxquels s’adresse le spectacle, ont été ravis tout le long. Je les entendais babiller, reconnaître avec jubilation les lettres présentées sur scène par les corps ou les décors. Ils ont participé, même, en dansant pendant les parties plus interactives du spectacle, en s’éclatant pendant la zumba finale.» — Blogue Katia Belkhodja, novembre 2016

«26 lettres à danser: Un abécédaire coloré en mouvements.» — Le Courrier du Sud, janvier 2017

«[…] certes, les enfants passent un bon moment, et s’initient aux arts vivants, mais le spectacle plaira aussi aux adultes qui sauront apprécier les efforts mis en œuvre par la chorégraphe Hélène Langevin pour apporter de la poésie dans cette œuvre contemporaine.» — Notre montréalité, 24 octobre 2016

> leur site web

Station bleue sur… Facebook YouTube Vimeo

Agence Station bleue • 4713, avenue Papineau • Montréal (Québec) H2H 1V4 Canada • +1 514-529-0139

Page générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 4 octobre 2017. Conception et mise à jour: DIM.